Fiche Métier Webdesigner – Graphiste

Concevoir le design de sites Web et créer des éléments graphiques sont le travail quotidien du Webdesigner – Graphiste

Le Webdesigner (appelé aussi Graphiste ou Infographiste) crée des éléments graphiques pour le Web ou pour des supports non-numériques. S’il est employé dans une entreprise, il se charge en général de toute la communication graphique de celle-ci. S’il est à son compte en tant que freelance, il reçoit des commandes de la part de clients divers et fait le même travail qu’un graphiste employé en interne dans une entreprise.

Quel est le rôle du Webdesigner ?

Le Webdesigner est responsable de la conception et de la présentation visuelle d’un site web.

Il utilise pour cela un logiciel de conception graphique et des outils de prototypage pour créer la version initiale d’un site web. Ensuite, la conception passe au Développeur Web pour le codage.

Un bon Webdesigner doit mieux comprendre le code qu’un graphiste et le design mieux qu’un programmeur web. Il crée de belles pages web qui vont attirer les utilisateurs et les faire rester sur un site pour acheter. En bref, il est celui qui détermine l’aspect visuel du site ou de l’application web.

Le Webdesigner conçoit également des illustrations et des designs destinés à être utilisés sur de multiples supports publicitaires. Au moyen de logiciels de graphisme, il crée divers supports : plaquettes commerciales, flyers, bannières d’email, invitations, illustrations de campagnes publicitaires, illustrations de magazines, couvertures de livres, magazines, affiches, signalisation, etc. Il développe des concepts, des présentations de produits et des logos de société.

Quelles sont les missions et compétences du Webdesigner ?

  • Pour les missions numériques, il doit assurer la liaison avec les clients pour déterminer leurs besoins et leur budget. C’est ce qu’on appelle du suivi de projets. Il gère les propositions des clients depuis la composition jusqu’à la conception, l’impression et la production. Il doit informer et conseiller les clients. Il prépare des propositions de matériel, puis examine les remarques finales et suggère des améliorations si nécessaire.

Pour être capable d’accomplir toutes ces missions, il doit faire preuve d’Imagination, de créativité et doit porter une grande attention au détail. Il a également d’indéniables compétences analytiques et des compétences en communication. Il possède en général de très bonnes compétences informatiques et aussi des connaissances en référencement sur Internet.

  • Pour les missions non-numériques, l’infographiste ou le graphiste doit principalement maîtriser les logiciels de conception et de retouche photo. Il fait preuve de beaucoup de créativité et d’innovation. Une autre qualité importante est la capacité à comprendre les briefs et les volontés des personnes qui lui donnent des directives. Il lui faut donc une bonne dose d’intuition et de sens artistique.
  • Au niveau des compétences professionnelles, il montre une excellente gestion du temps et un sens poussé de l’organisation. De la précision et un souci du détail sont très importants. Le graphiste doit se tenir au courant des nouvelles versions de logiciels. Il doit capturer l’air du temps et les tendances en vogue. Un esprit commercial est très bien accueilli car il permet de mieux travailler les concepts graphiques dans le but de faire vendre des produits ou des services. Un bon Webdesigner comprend l’ensemble du style de produits de l’entreprise afin de donner la première bonne impression aux clients. Les entreprises qui emploient un bon Webdesigner sont conscientes de leur chance !

Quels sont les principaux outils utilisés par le Webdesigner ?

Il est évident qu’on attend de lui une maîtrise parfaite des outils graphiques. Ces principaux outils sont le logiciel de retouche photo Photoshop et le logiciel de publication graphique InDesign pour les projets Web et non-numériques. Pour créer des formats à imprimer, il utilise en général Indesign.

Le Webdesigner a carte blanche pour l’utilisation d’outils, surtout s’il est en freelance, dans la mesure où il fournit des fichiers avec les extensions et les tailles demandées. Il est libre d’utiliser ses propres connaissances esthétiques avec une variété d’outils pour concevoir une belle page Web. WordPress est également un outil populaire car c’est un bon générateur de pages de site Internet et cela peut considérablement accélérer le processus de conception.

Une bonne connaissance des logiciels de conception, tels que QuarkXPress ou Illustrator, est reconnue. Selon les industries, certains logiciels sont plus utilisés que d’autres.

Quelles sont les qualités du Webdesigner ?

Le webdesigner a des qualités qui dépassent la frontière de la sensibilité graphique. En effet il porte à certaines reprises la casquette de commerciale. Lorsqu’il exerce son métier en tant qu’indépendant, il doit pouvoir répondre aux demandes des clients et gérer ses relations commerciales. Dans ce contexte, comprendre les souhaits des clients est primordial. Les briefs sont parfois incomplets, ou le client change d’avis… Savoir entretenir une relation de confiance sur du long terme n’est pas chose facile mais là est un des challenges du webdesigner.

De plus apporter son identité graphique est également une des qualités du webdesigner. Tel un artiste, le graphiste crée des éléments. Il s’autorise à apporter sa touche graphique tout en respectant le brief du client ou des équipes marketing.

Organisation et autonomie sont des qualités essentielles pour le suivi des projets. Le webdesigner gère plusieurs demandes en même temps. Il doit pouvoir répondre aux échanges, retrouver des éléments et finaliser tous les briefs. La gestion du temps et du stress pour livrer à temps les formats sont également attendues du webdesigner.

Comment devenir Webdesigner ou Graphiste ?

Un diplôme en design graphique est nécessaire, ou du moins recommandé, bien que d’autres disciplines de l’art et du design soient acceptées. Un diplôme de troisième cycle est également disponible dans de nombreux établissements d’enseignement supérieur.

Il existe aussi des formations en ligne, gratuites ou payantes.

Nous recommandons, après une formation, de gagner beaucoup d’expérience de travail et d’un portfolio de travaux à montrer aux futurs employeurs. Ceci peut être obtenu en premier lieu par des stages et des premières missions. Le webdesigner doit pouvoir démontrer ses compétences graphiques.

Comme vu plus haut, les employeurs s’attendent à une bonne connaissance des logiciels tels que QuarkXPress, InDesign ou Illustrator ainsi que des logiciels de retouche photo comme Photoshop.

Le développement de carrière nécessitera probablement de fréquents changements d’emplois pour élargir une expérience et développer votre portfolio ainsi qu’une plus grande réactivité.

Quelles sont les possibilités d’évolution ?

En fonction de la taille de l’entreprise il est possible d’évoluer rapidement. Du profil junior le webdesigner peut évoluer vers le statut de sénior. Puis exercer le métier de chef de projet pour finalement devenir directeur artistique, voire monter sa propre agence.

Le webdesigner peut également, après quelques années, se mettre à son compte en tant que freelance, et plus il excellera, plus il remportera des contrats.

Les métiers en digital marketing

Fiche métier web analystfiche métier community managerseo manager missions et rôlefiche-metier-webdesigner-graphistee-crm managertraffic managerresponsable affiliationdescriptif métier sem manager

Vous souhaitez ajouter des éléments à ce contenu ou le commenter ? Contactez-nous

Vous aimez ce descriptif métier ? Partagez-le avec votre réseau

Cela peut intéresser votre réseau... partagez le contenu