Fiche Métier Community Manager

Animer une communauté de fans, augmenter la notoriété de la marque et vendre sont les objectifs du community manager

Le community manager est un des nouveaux métiers du digital marketing. On le nomme également social media manager. Le rôle du community manager est d’assurer la présence d’une marque, d’une entreprise, d’un service sur les réseaux sociaux. Dans community manager il y a le mot “communauté”, ce qui signifie que le community manager a pour objectif de créer et de nourrir une communauté sur internet. Son rôle est de fédérer autour de la marque et d’animer une base de fans, de followers… et de nos jours le community manager a également pour objectif de vendre via les réseaux. Rappelons une chose : si un internaute prend l’initiative de suivre la marque, l’entreprise, cela explique un attachement et démontre une certaine forme de fidélité. Ce type de profil doit être considéré et le community manager doit répondre à ses attentes. Découvrez comment ci-dessous.

community manager

Quelles sont les missions du Community Manager ?

Au début des années 2010, l’objectif principal du community manager était de créer une relation avec les internautes.  Créer des posts, publier des photos… les moyens étaient limités. Cela a bien changé…

Le métier de community manager est en constante évolution car il suit les nouvelles tendances du web, les nouvelles fonctionnalités et les nouveaux outils.

  • Premièrement une des missions du community manager est de choisir sur quels réseaux se positionner et faire parler de l’entreprise. Ce choix est crucial, il va permettre de développer la notoriété de l’entreprise et suivre la e-réputation.

Le premier réseau est bien entendu Facebook avec des millions de membres en Suisse.

Les autres principaux réseaux sont :

  • Instagram
  • Linkedin
  • Twitter
  • Flickr
  • Snapchat
  • Pinterest
  • You Tube

 

  • Le community manager créé une stratégie d’acquisition et de fidélisation sur les différents réseaux. Il crée des posts, diffuse des photos ou des stories. Il peut aussi créer des groupes et les animer. Il alimente ainsi le fil d’actualité des internautes et fait parler de l’entreprise auprès de ses fans. Plus il a de like, de commentaires et de partages, et plus il augmente la notoriété de la marque. On parle également de viralité. Pour atteindre cet objectif il crée un planning de communication et détermine ainsi le sujet des posts.

Au même titre que Google Adwords qui est sous la responsabilité du trafic manager, le community manager a la possibilité de booster ses publications. Autrement dit, il paye par exemple Facebook ou Instagram afin d’apparaitre sur le fil d’actualité des internautes.

On n’imagine pas toutes les possibilités qu’offre Facebook avec la création d’audiences et le boost des publications :
Toucher les fans : fidéliser et ne communiquer qu’aux membres

Toucher les amis des fans ou encore créer des audiences similaires à un type de population : prospecter de nouveaux clients
Importer une base de données et toucher les membres de cette base qui sont sur facebook
Cibler les internautes qui aurait visité le site internet de l’entreprise par exemple : on parle de retargeting

Le community manager filtre ses audiences par zone géographique, détermine des dates pour le boost de la publication ainsi que le budget journalier ; il peut inclure ou exclure des données comme par exemple les clients qui viennent de passer une commande. Son objectif est d’augmenter le reach de ses publications et en fonction de la stratégie, toucher des clients ou des prospects.

Vous voyez apparaitre des posts qui sont sponsorisés sur votre fil ? Derrière se cache le travail du community manager !

  • Le community manager joue également le rôle de modérateur. Il discute avec ses membres, répond aux commentaires, aux questions qui relèvent souvent du service client : où est ma commande ? Quand serais-je remboursé ? Quand le produit sera t-il disponible ? De nombreux internautes préfèrent utiliser les réseaux sociaux pour des questions ou des commentaires de tout genre pour multiples raisons : la réponse est souvent plus rapide contrairement au formulaire de contact classique et la question est visible par tous. Ce qui pousse l’entreprise à traiter le problème au plus vite
  • On en vient donc à la e-réputation qui définit la notoriété de l’entreprise sur internet. Le community manager surveille donc les informations en ligne qui concernent l’entreprise, la marque sur les blogs, les forums, les réseaux et agit en conséquence. La e-réputation peut être à l’avantage ou au désavantage de la société et peut influencer le choix d’achat des internautes. Cela explique son importance.
  • Une des dernières fonctionnalités des réseaux sociaux a radicalement fait évoluer le rôle du community manager. Le saviez-vous ? A présent on peut vendre des produits sur Facebook ou Instagram. Les produits visibles sur un posts sont cliquables et redirige vers une fiche article avec plus de détails sur le produit. Il y a également un CTA (call to action – bouton) qui renvoie vers le site internet de la marque. Créer du trafic et vendre sont de nos jours les nouvelles missions du community manager
  • Comme chaque métier, le community manager réalise des reportings et suit les KPIs comme le nombre de followers, de likes, de commentaires et le volume de trafic tout comme le CA qu’il génére.

Quelles sont les compétences du Community Manager ?

Aimer le contact est primordial car le community manager s’adresse aux personnes avant tout. Il communique, répond, lance des sujets.

La plume du community manager est aussi importante. En effet il est amené à rédiger et son style aura un impact sur la relation qu’il entretient et la e-réputation.

Il doit être créatif car il crée du contenu graphique. Les images, les couleurs sélectionnées sont visibles par des milliers d’internautes.

Comment créer le contenu ?

Le community manager a plusieurs possibilités pour créer graphiquement le contenu à relayer en fonction du budget consacré au social media.

  • La première possibilité est de faire appel à un graphiste qui se chargera de créer les différents formats.
  • La deuxième possibilité est de créer les formats seul en utilisant photoshop
  • La troisième solution est d’utiliser des solutions disponibles conçues spécialement pour la création des formats des différents réseaux ; il existe par exemple CANVA disponible sur internet ou sous forme d’application et est assez intuitif dans son utilisation.

Un doute sur une taille de bandeau ? Le blog du modérateur répertorie les formats par réseau, en savoir plus

Comment devenir community manager ?

Il existe de nombreuses formations qui forment au métier de community manager. On peut également accéder à ce métier avec un bachelor ou un master en marketing. La partie éditoriale étant importante, des profils de journalistes sont appréciés.

De nombreux community managers se lancent à leur propre compte en tant que freelance. Pourquoi pas vous ?

Les métiers en digital marketing

  • Fiche métier web analyst
    Web Analyst

Vous souhaitez ajouter des éléments à ce contenu ou le commenter ? Contactez-nous

Vous aimez ce descriptif métier ? Partagez-le avec votre réseau