Liste des métiers

Trafic Manager

#acquisition #SEM #ROI #traficpayant #budgetmarketing #recrutement

Le rôle du Trafic Manager

Le trafic manager est responsable de mettre en place et piloter la stratégie d’acquisition de leads pour une marque. Il cible et touche des personnes afin que ces derniers visitent le site internet de la société, puis se transforment en client. Un lead est donc une personne qui visite le site internet. Si il s’inscrit puis achète – il se transforme donc en client.

Il existe plusieurs définitions de la visite :

  • Une visite : toutes les visites du site sur la période définie

Exemple : il y a 10 000 visites sur un site pour une journée

  • Une visite unique : un lead qui visite plusieurs fois le site ne sera compté qu’une fois

Exemple : sur les 10 000 visites, il n’y a finalement que 8 000 visiteurs

  • Une visite qualifiée : certaines marques vont plus loin dans l’analyse de trafic et regardent les visiteurs qualifiés, autrement dit des leads qui montrent un certain interêt à la marque. Comment ? C’est très simple, un visiteur qualifié peut-être un visiteur qui a cliqué sur 2 pages différentes par exemple, ou alors qui s’est inscrit. Cela dépend fortement du secteur d’activité et du site internet de la marque. Pourquoi analyser les visiteurs qualifiés ? Cela permet d’exclure les visiteurs qui n’ont aucun interêt pour la société et qui ont par exemple cliqué par erreur sur une publicité.

Exemple : sur les 10 000 visites, seulement 6 000 sont qualifiées

trafic manager

Les leviers de trafic

Concrètement, comment fait-il ? Le trafic manager utilise plusieurs leviers de trafic pour générer des leads :

  • SEA : principal levier de trafic payant qui est également un métier à part entière. Acheter des mots clefs sur Google Ads afin d’apparaitre en première page sur le moteur de recherche Google et augmenter ainsi le nombre de clics et de trafic sur le site.
  • Display : placer de la publicité sour forme de bandeaux sur des sites. Différents formats existent : images, gif, vidéo…
  • Affiliation : dans l’affiliation il y a 3 acteurs : l’annonceur, la plateforme d’affiliation et les éditeurs. Les plateformes mettent à disposition des annonceurs des espaces de communication sous formes de liens ou de bannières sur les sites partenaires (les éditeurs). L’annonceur rémunère l’éditeur en CPA ou CPC ou CPL et reverse une commission à la plateforme.
  • Retargeting : on a tous été ciblé par du retargeting un jour ! On visite un produit sur un site internet par exemple, on ne finalise pas son achat ; on visite un autre site quelques heures plus tard et on y retrouve le produit visité en publicité : c’est ça le retargeting.
  • Réseaux Sociaux : les principaux réseaux ont des outils pour cibler les clients en fonction de certains critères démographiques ou comportementaux. Facebook business ou Instagram par exemple.
  • Comparateur de prix : acheter sa présence sur les comparateurs de prix.

Les outils d’analyse

Faire de la publicité c’est bien mais gagner des clients c’est mieux ! Le trafic manager aura pour objectif de créer des campagnes « ROIste ». Les dépenses publicitaires peuvent atteindre des millions par an pour certaines société, c’est d’ailleurs généralement le département qui demande le plus de budget marketing.

Analyser les campagnes est dont un pré-requis pour gérer la stratégie d’acquisition de trafic. Sur le marché européen il y a deux leaders qui se partagent le marché des outils analytics :

Google Analytics et Adobe Analytics (anciennement Omniture)

Ces outils connectés aux sites internet, affichent le volume de trafic et conversion par canal de trafic. Tous les KPIs dont vous avez besoin peuvent y être ajoutés.

trafic manager

Retrouvez tous les postes de trafic manager ici

Vous souhaitez ajouter des éléments à ce contenu ou le commenter ? Contactez-nous

Vous aimez ce descriptif métier ? Partagez-le avec votre réseau

Cela peut intéresser votre réseau... partagez le contenu